Feeds:
Articles
Commentaires

Que d’émotions et de déceptions sur le vote d’hier soir. Métro le titre ce matin les vrais vainqueurs sont Sverigedemokraterna puisque le parti d’extrême droite entre pour la première fois au Riksdag. Alliansen avec 172 sièges n’a plus la majorité. Socialdemokraterna réalise sont plus mauvais score depuis 1914.
Pour moi c’était mon premier vote en Suède, puisque je vis en dans le pays et suis membre de l’union Européenne j’ai pu voter au Landstinget (région) et kommun (ville) mais pas pour le Riksdag (parlement). Je n’ai pas suivi les élections dans mon blog comme je le souhaitais (trop de travail et manque de temps), donc voici un petit récap de la situation politique en Suède de droite à gauche!

* Sverigedemokraterna – Leader Jimmie Akesson – C’est le parti d’extrême droite, le coeur de leur débat est l’immigration, pendant les débats ce parti a été qualifié de « raciste », « homophobe », et « nazi » (beaucoup « d’anciens sympathisants » nazis en font partis). Quand à moi j’ai cru à une blague, genre sketch des Guignols de l’info, quand j’ai vu un de leur spot de campagne: une salle sombre, deux personnes assises à une table répartissant de l’argent, d’un côté les retraites et d’un autre l’immigration, on annonce « gérer le budget est une question de priorité », une vieille dame super lente en déambulateur s’avance vers salle et se fait courser pas une bande de femmes en burka qui d’une façon imagée s’accaparent le magot! Subtilité quand tu nous tiens…
* Kristemokraterna – Leader Göran Hägglund – Le parti chrétien
* Folkpartiet Liberalerna – Leader Jan Björklund – Parti libéral.
Moderaterna – Leader Fredrik Reinfeldt – Le parti de droite qui en toute originalité tablait cette année sur: « Det ska löna sig att arbeta » c’est à dire « Ça va rapporter de travailler », ça me rappelle vaguement quelque chose…
* Centerpartiet – Leader Maud Olofsson – Le parti centriste
Les 4 partis, KD FP M et C, forment Alliansen et jusque avant avait hier la majorité au parlement.
* Miljöpartiet – Leader Maria Wetterstrand et Peter Eriksson – Les verts
* Socialdemokraterna – Leader Mona Sahlin – Le parti socialiste qui avec son slogan « Jag kan inte vänta » (Je ne peux attendre / je suis impatient), voulait tout dire et ne rien dire du tout. Déjà vu aussi.
* Vänster – Leader Lars Ohly – Parti d’extrême gauche

Les élections en Suède se passent tous les 4 ans et encore en 2002 Socialdemokraterna écrasait tous les autres partis avec 39,8% des voix. En 2006 l’union stratégique des partis de droite (KD, FP, M, C), emporte le vote, s’impose en majorité au gouvernement et établit la Suède à droite après 12 ans de majorité à gauche. Le vote d’hier soir confirme cette tendance mais ne la renforce pas. Alliansen ressort affaibli de l’élection 2010 puisque la majorité est perdue. La situation politique est donc « instable » et plus que jamais l’opportunisme et l’esprit tactique porteront les actions politiques dans le pays pour les 4 années à venir. Au Riksdag les votes sont anonymes et il faut une majorité pour faire passer les lois. Ceci implique qu’Alliansen devra remporter des voix de l’autre bord, y compris de Sverigedemokraterna, pour mener sa politique à bien. Au jour d’aujourd’hui Alliansen et l’opposition se disent opposés à collaborer avec Sverigedemokraterna, cela reste à suivre… Fredrik Reinfeldt fait déjà de l’oeil à Miljöpartiet (verts), ces derniers se montrent pour l’instant très réticents mais qui sait, une place au gouvernement finira peut être par les convaincre. Les discussions à venir s’annoncent passionnantes, à suivre…


Publicités

Tout le monde aime Håkan en Suède, et surtout à Göteborg où on l’adore 🙂 !!!

Le voilà qui déchaine les foules à Way Out West!

Veronica Maggio

Article d’Aurélie, une autre suédoise d’adoption 🙂 !

Blocket est un site de vente en ligne ou l’on trouve tout ce qui est possible et imaginable – c’est sans enchères.
En Suède ce site est très très populaire, vous pouvez vraiment trouver beaucoup de choses, mais il faut être rapide! Ce service de vente coûte 30SEK généralement mais peu être plus ou moins cher en fonction du bien que vous vendez (de 10 a 100SEK). Blocket offre également un service de livraison pour ceux et celles qui n’ont pas de voiture.
J’ai utilisé Blocket pour vendre mes meubles. Eh oui après deux années en Suède, je rentre maintenant en France. Je vous explique le petit truc que je n’ai pas compris immédiatement et qui m’a coûté de mettre en ligne mes annonces par deux fois! Généralement à la sortie de l’offre beaucoup de gens sont intéressés et appellent très rapidement. Il vaut mieux essayer de conclure la vente au plus vite: donnez moi votre ok de suite et le bien est a vous. Moi, la première fois, j’ai malheureusement attendu trop longtemps avant de conclure avec les premiers intéressés et je n’ai finalement rien vendu (ce qui m’a donc obligé à reposter mon annonce).

Bonnes affaires sur Blocket!
http://www.blocket.se/

En prenant un peu de recul sur mes deux années en Suède je me rends compte que l’expérience n’aurait pas était la même sans les rencontres et les sorties organisées pas Couchsurfing. A la base cette association a pour but de créer « un réseau mondial de connections entre les voyageurs et les communautés locales ». Au quotidien cela permet de rencontrer des gens de nationalités diverses, où que vous soyez dans le monde (même de France!). Ça permet également de loger chez l’habitant lorsque vous parcourez le globe, enfin ça n’est pas le grand luxe non plus, on vous laisse coucher sur le canap, et oui… Couch surfer…canapé surfeur…vous me suivez?
Donc voilà moi personnellement je n’ai encore jamais utilisé ce système pour voyager, je suis membre de Couchsurfing mais j’ai choisi jusqu’ici de ne pas accueillir chez moi d’autres membres, cependant ça ne m’a pas empêché de passer de super bons moments à sortir et faire la fête avec cette communauté internationale super sympa!

http://www.couchsurfing.org/index.html

Entre ciel et terre c’est le voyage d’un jeune pêcheur qui cherche une raison de vivre après la mort de son meilleur ami en mer. Le roman met en lumière la rudesse de la vie sur cette île islandaise où l’on vit et meurt de la pêche.

Je ne connaissais pas Jón Kalman Stefánsson, auteur islandais né à Reykjavík en 1963, mais je ne suis pas étonnée de la beauté de son écriture puisqu’il n’est pas seulement romancier mais aussi poète ! Ces deux passages, j’espère, parleront d’eux même:

« Deux matelots s’étaient noyés, leurs corps n’avaient jamais été retrouvés et ils étaient allés rejoindre la foule des marins qui errent au fond de la mer, se plaignant entre eux de la lenteur du temps, attendant l’appel suprême que quelqu’un leur avait promis en des temps immémoriaux, attendant que Dieu les hisse vers la surface et les attrape dans son épuisette d’étoiles, qu’il les sèche de son souffle tiède et les laisse entrer à pied sec au royaume des cieux, là, il n’y a jamais de poisson aux repas, disent les noyés qui, toujours aussi optimistes, s’occupent en regardant la quille des bateaux, s’étonnent du nouveau matériel de pêche, maudissent les saloperies que l’homme laisse dans son sillage, mais parfois aussi, pleurent à cause de la vie qui leur manque, pleurent comme pleurent les noyés et voilà pourquoi la mer est salée. »

« La morue est jaune et se plaît à nager, constamment en quête d’une nouvelle pitance, peu de choses dignes d’intérêt se produisent dans son existence et une ligne qui oscille, parsemée d’appât fixés à des hameçons, est une grande nouvelle, elle est un événement important. Qu’est ce que c’est que ça ? se demandent les morues les unes aux autres, enfin quelque chose de nouveau, répond l’une avant de mordre sans hésiter, et alors les autres se précipitent pour mordre également car aucune d’elles ne veut se faire remarquer, c’est plutôt agréable d’être accrochée là, observe la première, la gueule en coin, et les autres acquiescent. Les heures passent, puis tout se met à s’agiter, on les tire, une force puissante les hisse vers le haut, plus haut, toujours plus haut vers le ciel qui, bientôt, s’ouvre, cédant alors la place à un autre monde, peuplé d’étranges poissons »


Eric Boury traduit de l’islandais au suédois et vous présente ce livre sur son blog: http://ericboury.blogspot.com/2010/02/entre-ciel-et-terre-jon-kalman_15.html

A découvrir!

Retraite en Suède

Avec  les débats  actuels autour de la retraite en France j’ai mis le nez dans le système suédois, qui n’est pas si simple à comprendre. Voici ce qui en ressort. En Suède il y a donc un régime de base (Allmän pension), une participation de l’employeur (Tjänstepensoin), et un système de retraite privé (privat pension). L’addition des trois donnera la retraite totale.

Allmän Pension
Celle-ci est composée de la retraite basée sur le revenu (inkomst pension) et la retraite par capitalisation (premiepension). Ces deux éléments  se calculent à partir du « revenu retraite de base » (pensiongrundande inkomst).
« Revenu retraite de base » = l’ensemble des revenus déclarés x93%*

*Pour financer ce système retraite on paye 7%  de son revenu déclaré en « frais » retraite, plus des taxes prélevées du salaire, et des taxes supplémentaires payées par l’employeur.

16% du « revenu retraite de base »= pension basée sur le revenu (inkomst pension)
2,5% du « revenu retraite de base » = retraite par capitalisation (premiepension)

Pension basée sur le revenu (inkomst pension) + retraite par capitalisation (premiepension) = Droits retraite totaux

A noter : les revenus sociaux permettent également de collecter des droits retraite.

En ce qui concerne Premiepension, l’argent est placé en fonds, on peut choisir le portfolio et le niveau de risque auquel on veut soustraire…

Tous les ans on fait l’addition de ses droits retraite (on obtient donc un Compte Retraite) et on touche le tout, plein pot, à 65 ans.
La Retraite de base = Compte Retraite / Moyenne d’espérance de vie à l’âge de la retraite (on croise les doigts pour mourir dans les temps !)

Tjänstepension
Cette part est financée par l’employeur qui paye une partie de la retraite. Cette argent est également placé en fonds (ITP), on a évidemment un droit de regard sur le portfolio et le niveau de risque.

Privat pension
On épargne de façon privée pour sa retraite avec des comptes spéciaux en banque, l’argent est également placé en fonds.

Voilà ce que j’ai pu comprendre sur le système de retraite en Suède grâce à mes discussions et lectures. Commentaires, informations et précisions sont les bienvenus pour une meilleure compréhension.